04 juin 2006

It's Time to Duel.

Hey, c'est quoi cette disquette ? J'peux regarder ?
Non, s'il te plait...
Trop tard, c'est ouvert ! ... Ah, j'ai compris... t'en fais pas, je dirai rien.
kaiba_10
Bon, on va le chercher ce plan, oui ou non ?
Let's go mademoiselle, direction l'office de tourisme.

A ce moment là, on devait être en Mars 2004, et je m'en rappelle comme si c'était hier. Forcément, je me suis fait piqué par un hérisson ce jour là, et surtout, j'ai découvert quelque chose qui a changé ma vie. Tu t'en rappelles toi ? J'espère bien, car toi aussi tu as découvert un secret. Toi et moi, on a découvert ce que la mièvrerie de YGO veut dire en vrai. Toi et moi, on sait ce que ça veut dire " je ne t'oublierais jamais". On l'a appris à nos dépents, car c'est en me marquant à coup de duels éprouvant, que tu m'as révélé ce que cela signifiait. Et c'est en t'infligeant des revanches sanglantes, en faisant tomber tes BEWD un par un, que tu a compris ce que tout cela voulait dire. On est passé par l'indifférence pour en arriver où ? Je te le demande. Demain, on sait pas ce qui pourrait nous séparer, mais je sais qu'aujourd'hui, ta main dans la mienne n'a pas d'autre sens que le médaillon autour du coup de ce cher Moki. Tous ces secrets, tout ce que personne ne peut piger à ta place, sers t'en comme une arme pour combattre ta mélancolie si je disparais.

shining_friendship

Posté par Sacripan à 22:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur It's Time to Duel.

    Pour my little à moi

    Hello little Franky!
    Comme promis, voilà THE com... Juste avant de partir...
    Alors voili voilou! Ton p'tit texte m'a mis les larmes aux yeux mais ça tu le sais déjà... Seulement, remuer tout ça m'a fait repenser à quel point ce qu'il y avait entre nous était "spécial".
    Bénie soit Dagmar ! (j’aurais jamais pensé dire ça un jour mais bon...) Je ne me souviens pas de la date exacte, seulement que c’était un mercredi en classe de Seconde, et que c’était la première fois qu’on passait vraiment du temps ensemble. Et puis, en passant devant le ciné, t’as commencé à me dire que tu aimais bien YGO, toujours dans la continuité de cette fameuse discussion au CDI (“XXX”... Je ne sais vraiment pas d’où m’est venu cette idée d’appeler ce fichier comme ça... Mais aujourd’hui, je suis loin de le regretter ! )
    Et puis nous voilà aujourd’hui, le bac juste derrière nous... Laisse-moi t’expliquer, si c’est possible, tout ce que représente notre amitié à mes yeux.
    Que serait Lulu sans Franky? Juste un fantôme esseulé, errant à travers des territoires inconnus, sans oser trop s’avancer, de peur de rater une marche et de dégringoler. (je sais, je pars en live...)
    Peut-être que ça va te sembler exagéré mais tout ça je le ressens.
    Le lien qui nous unit est loin d’être faible. La récente tempête que nous avons connue le prouve ! S’éloigner pour se rapprocher de plus bel ! Se relever pour avancer, se relever pour progresser. Et ton texte m’a fait revivre le moment d’où TOUT était parti.
    Franky & Lulu ? Seto & Moki ? Sacripan & Suricate? On fait la paire ! Mais ce qui reste notre symbole le plus profond est sans conteste elle. Celle que tu as eu le soucis de mettre juste en-dessous de ton texte. Inimitable. Incomparable. Inégalée. Amitié Etincelante. Shining Friendship. T’y crois toi? Une simple carte, une simple image, un simple bout de carton qui représente tant à nos yeux ? Certains ne peuvent pas comprendre. Mais nous, nous pouvons voir à travers ça. Ce “bout de carton” si fragile en apparence... Mais aussi solide que l’adamantium en réalité, si ce n’est plus !
    Ok, là je suis un peu partie en live. Mais ce que je voulais que tu saches, même si tu devais t’en douter, c’est que tu es celui qui représente beaucoup plus qu’un simple ami pour moi. “Ami” est à présent trop faible pour te définir à mes yeux. Même si les liens du sang n’y sont pas, tu es celui que je considère comme mon frère (et tu sais quelle importance j’attache à la famille ! ). Pour moi, tu représentes le frère jumeau que j’ai toujours voulu avoir. Un de plus tu me diras. Mais pas n’importe lequel. Celui qui, de loin, me comprends le mieux, voire me connaît le mieux. Toi, tu sais ce que représentes YGO pour moi : c’est tout un lien entre nous, même si ce n’est pas le seul ! Mais tout est parti de là, comme tu le dis si bien dans ton texte. Toi, tu sais que ce n’est pas un simple truc “chinois” de plus (devine qui je cite…).
    Voilà tout ce que je voulais te dire. Certains passages de ce “roman” vont peut-être te rappeler ce que j’avais mis dans “the” mail mais c’est la vérité, alors y’a-t-il un mal à la répéter ?
    Mon ti Tom, Franky, Kaibi, Dash, Tomate et tout ce que tu veux ! Si tu a encore l'intention de relater d’autres passages marquants de notre “petite histoire”, n’hésite pas… (il faut juste pas que Dodie l'interprète mal... --*) Je me ferai un plaisir de glisser un ti com, même si le plus gros de ce que j’avais à te dire se trouve déjà dans celui-ci.
    Ta Lulu qui t'aime

    Posté par Blue Eyes Lulu, 17 juin 2006 à 09:35 | | Répondre
Nouveau commentaire